Books / monographs about traditional, tribal African antique art,
published in the year 2006:

Ausstellungskatalog "Picasso and Africa"
von Laurence Madeline und Marilyn Martin Größe
Iziko South African National Gallery, Cape Town
13 April - 21 May 2006
220 Seiten
Hervorragendes Bildmaterial, 1 Ethnienkarte Sprachen: Englisch Neu Eine wertvolle Ergänzung zu Peter Stephan's Buch "Picasso's Collection of African and Oceanic Art".
Der Katalog beinhaltet eine Ausstellung von Arbeiten Pablo Picassos und den Einfluss afrikanischer Kunst auf ihn. Die Ausstellung umfasst mehr als 80 Bilder, Zeichnungen und Skulpturen (datiert von 1906 bis 1972), reflektiert Picassos afrikanische Inspiration und zum ersten Mal werden parallel afrikanische Kunstobjekte von privaten Sammlungen, Universitaeten und Museen Suedafrikas gezeigt. "Picasso and Africa" ist eine der wichtigsten Ausstellungen von Arbeiten Picassos organisiert in Suedafrika und Afrika.

in 2007  58 Euro









 


Ityopya- Ethiopian Sacred and Tribal Art Exhibition
29th Oct to 19th Nov. 2006











 


Gallery J. Visser
Exhibition Catalogue
Paris
2006
28 pages
Size 22.5 cm x 17 cm
Photographs from an exhibition of African and Oceanic art objects held in Paris in 2006 from the Brussels based gallery of J. Visser.
GUINEA BISSAU NIGERIA YORUBA PAPUA NEW GUINEA IVORY COAST

sold on Ebay in 2010  11 Euro









 


CLAES
MUSONGE
2006
94 pages
Ce catalogue est consacré à une exposition sur les Basonge, il propose une analyse de quelques pièces originaires de l'ethnie Songyé.
Les pièces photographiées sont classées par atelier (créateur) et sont documentées.
44 photos (superbes) pleines pages
Les 10 objets songye présentés sont classés par atelier  : Atelier de Lomami, de Kabinda, de Bena Sapo, de Lubefu, de Penge, de Kalebwe, d'Ebondokope, de Lusangay, de Katea, de Kisengwa, de Loni.
Objets soigneusement décrits et commentés et superbement illustrés par 44 photos n/b pleine page.

sold on Ebay in 2008  42, 43 Euro
available in 2008  15 Euro











 


*
Dalton - Somare, African and Asian Art
Estetica Africana. Esempi Di Stili.
20/11/2006 - 22/12/2006
MILANO
2006
80 pp.
Nok. Dogon. Bamana. Lobi. Dan. Mau. Baule. Senufo. Yoruba. Kantana. Kota Obamba. Fang. Teke. Bembe. Yombe. Mbole. Tchokwe. Lega. Ndengese. Hemba...
Book is written in Italian
in 4. br.
33 ill. en couleurs
(Arts Primitifs - Primitive Art)

sold on Ebay in 2008  30 Euro
available in 2007  45 Euro, in 2010  35 Euro, in 2011 in Paris  35 Euro









 


catalogue
livre cartonne et sa jaquette
ART PRIMITIF
a la Galerie Bernard Dulon pour la 23 e Biennale des Antiquaires
2006
96 pages
format : 28,5 / 23 cm
nombreuses reproductions de statuettes en noir et blanc

available on Ebay in 2008  45 Euro








 


Musee Du Quai Branly
Masterpieces from the Musee Du Quai Branly Collections
Format: Book
Publisher: Musee du quai Branly
2006
Pages: 113
ISBN-10: 2915133220
ISBN-13: 9782915133226
ONLY MASTERPIECES ON DISPLAY IN THIS PUBLICATION
FROM AFRICA, OCEANIA, INDONESIA, THE AMERICAS AND ASIA
WITH MORE THAN 80 FULL COLOR ILLUSTRATIONS

Plus souvent employé pour désigner les icônes de l'art occidental, le terme de chef-d'oeuvre s'applique de la même façon aux sculptures d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques. En publiant l'album de quatre-vingts des plus grands chefs-d'oeuvre de ses collections, le musée du quai Branly a souhaité rendre hommage à la démarche adoptée par Jacques Kerchache lors de la conception du pavillon des Sessions. Il s'agit, à nouveau, de présenter au public, regroupées par aires géographiques, les pièces « phare » de ses collections.

A dessein, l'encyclopédisme a été écarté au profit de l'identité singulière des oeuvres et, à travers elle, du geste inventif des artistes. Le choix des pièces ainsi opéré est incontestable sur le plan plastique. Diversifiée dans ses formes et renonçant à la comparaison, pourtant évocatrice ou éclairante, avec d'autres objets, cette sélection tient sa cohérence de son exigence de qualité. Chacune de ces oeuvres est présentée sous l'angle de la lumière, de l'aura de l'objet ou encore de sa matière. Il s'agit de susciter chez le lecteur le plaisir de la contemplation, de s'approcher de la capacité de fascination des oeuvres, de leur justesse esthétique, de leur beauté et parfois de leur complexité. Bien sûr, beaucoup n'ont pas été créées pour provoquer l'admiration esthétique, niais pour répondre à d'autres besoins, remplir d'autres fonctions : assurer la fertilité, se concilier les esprits ou célébrer les ancêtres. Il s'agit donc également d'en souligner la diversité sociale, historique, sociologique, parfois même psychanalytique, ou de mieux saisir les influences croisées qui, bien souvent, ont inspiré ces créations.

Pourtant, rendre manifestes, par le texte et par l'image, la beauté de ces oeuvres et le génie des artistes qui les ont produites n'a pas toujours été chose facile. L'interprétation de certains motifs, objectifs ou intentions de l'artiste demeure parfois sans réponse. Ce qui retient le regard reste aussi, bien souvent, mystérieux. Il aura donc fallu tout le talent des auteurs de cet ouvrage collectif pour faire de cet album le florilège des oeuvres emblématiques du musée. Je suis persuadé qu'il atteindra son but: faire reconnaître le génie des civilisations, qu'exprime pleinement la diversité des oeuvres qui y sont présentées. Il inspirera peut-être aussi à ses lecteurs, comme aux visiteurs du musée, une ouverture d'esprit nouvelle, les encourageant à confronter leur goût au génie d'autres peuples et leur sensibilité aux expressions d'autres arts.
Stéphane Martin
Président (du musée du quai Branly

available in 2007  8 Euro
sold on Ebay in 2009  13 Euro









 


Galerie Alain Bovis
HOMMAGE COLLECTION JACQUES KERCHACHE
2006
48 pp.
Textes en Français & Anglais
30 par 24 cm
Beau catalogue
21 Pièces commentées et illustrées en pleine page

Cette exposition est un HOMMAGE rendu au meilleur ambassadeur que les artistes traditionnels d'Afrique, des Amériques, d'Océanie et du Sud-est asiatique aient jamais eu : Jacques Kerchache; un hommage en son nom, à tous les sculpteurs d'art primitif qui sont enfin universellement reconnus.
C’est aussi un hommage aux efforts développés par les autorités culturelles, et conservateurs de musées, les amateurs, et tout spécialement au Président de la République Française, Jacques Chirac qui, inspiré par Jacques Kerchache, ont rendus possible la création du Musée du Quai Branly, probablement le plus important musée au monde consacré exclusivement aux Arts Premiers.

Ce chercheur infatigable de trésors, expert et collectionneur, pour qui " les chefs-d’œuvre du monde entier sont tous nés libres et égaux", phrase qui allait devenir le titre de son manifeste en 1990, réussit à réaliser son rêve, qui était aussi celui de nombreux artistes, intellectuels, collectionneurs du 20 ème siècle comme Apollinaire, Fénéon, Guillaume, Picasso et Breton : celui de voir les "Arts Premiers" dans le même musée que la Jaconde ou la Vénus de Milo, au Louvre.

Comme il l'a expliqué lui-même dans son "Parcours Initiatique", l'un de ses nombreux essais : "Les Arts Africains n'ont pas pour but de nous enseigner une certaine idéologie, mais de nous apprendre à regarder autrement" ou encore, "La différence entre un lieu commun et un chef-d’œuvre est d'un millimètre" Sa connaissance exceptionnelle, acquise tout au long de ses nombreux voyages à travers le monde, visitant musées, réserves et collections privées, lui a permis de concevoir un inventaire critique systématique qui l'aida aussi à constituer son extraordinaire collection personnelle.

Homme engagé, doté d'une formidable capacité à transmettre et à faire partager sa passion, Jacques Kerchache réalisa son rêve à la fin de sa vie, en sélectionnant les 120 chefs-d’œuvre qui devaient représenter les « Arts Premiers » au Pavillon des Sessions du Musée du Louvre. Sa générosité pour défendre et promouvoir les artistes d'art primitif du monde entier, "les ancêtres du futur", restera à jamais dans nos mémoires.

sold on Ebay in 2010  32 Euro
available on Ebay in 2010  30 Euro











 


COLLECTION AFRICA
Catalogue d'exposition de la galerie Johann LEVY à Paris
2006
Non paginé
36 Objets de grande qualité
grand format 23 x 30 cm
Trés belles reproductions en couleurs










 


*
Schmidt, A.M.; Westerdijk, P.
THE CUTTING EDGE: WEST CENTRAL AFRICAN 19TH CENTURY THROWING KNIVES IN THE NATIONAL MUSEUM OF ETHNOLOGY - LEIDEN
Leiden
National Museum of Ethnology
2006
112 pp.
Hard cover with dust jacket
Text: English
83 throwing knives illustrated in colour, 12 b/w 19th century field photographs, drawings, map, biblio.
Exh. cat. Cloth.
This publication describes and shows one of the oldest collections of African throwing knives from West Central Africa. (Congo).
The catalogue offers an insight into the diversity of the collection and its fascinating early history.
Excellent reference on 19th Century Throwing knives from Congo and Gabon.
2 essays with references.
Tribes: Sara - Kreish - Zande - Nzakara - Banda - Ngbandi - Ngbaka - Manza - Mbanja - Yangere - Gbaya - Njem - Kota.
ISBN-10: 9054500077
ISBN-13: 978-9054500070
ummary :

The History of a collection
- The Dutch trade contacts in the Lower Congo 1857-1903
- Trading in the Congo : before and after 1885
- The collectors : the men of the NAHV
- Relations between the NAHV and the Dutch museums
- The explorer Johannes (Juan) Maria Schuver (1852-1883)
- Conclusion

The African throwing knife
- Toward a definition
- General appearance of the African throwing knife
- The production of throwing knives
- Range and effects
- Alternative uses of throwing knives

Map of West Central Africa

Catalogue : Sara, Kreish, Zande, Nzakara, Banda, Ngbandi, Ngbaka, Manza, Mbanja, Yangere, Gbaya, Njem, Kota

Central African throwing knives constitute a unique category of weapons found nowhere else in the world. The products of extraordinary craftmanship and inventiveness on the part of Central African blacksmiths, they are objects of aesthetic appeal. The are also quite deadly. African throwing knives constitute a unique category of weapons found nowhere else in the world. They were weapons of war and implements of the hunt. The end of the functional use of the throwing knife was during the last two decades of the 19th and the first decade of the 20th century. However, the end of traditional warfare did not mean that the throwing knife disappeared. Its persistence may be attributed to its potential to take on the role of ceremonial and ritual weapon and other completely new roles. This group of knives came to the National Museum of Ethnology, Leiden, at the end of the nineteenth century. It is one of the earliest such collections and is closely associated with Dutch trade interests in the Congo. A number of related items are also included, such as hand weapons, axes with a bird-like form, ceremonial weapons, and shields.

Bijzondere werpmessen in Museum Volkenkunde
Leiden - maandag 11 december 2006, 09:05 Jacqueline Borg
Voor het eerst in de geschiedenis toont Museum Volkenkunde haar collectie Afrikaanse werpmessen. Het museum heeft een collectie van 121 werpmessen en aanverwante wapens uit de westelijke Centraal-Afrikaanse regio. De werpmessen uit Centraal-Afrika zijn bijzonder vanwege hun verzamelgeschiedenis, de unieke vormgeving en hun relatie met de handelscontacten in Neder-Kongo. Vrijwel alle messen zijn voor 1900 verzameld en verkregen door schenking en aankoop van verzamelaars, die veelal in dienst waren van de 'Nieuwe Afrikaansche Handelsvereniging'. Hun opvallende vorm en mooie afwerking tonen het vakmanschap van Centraal-Afrikaanse smeden in de laatste helft van de negentiende eeuw.
Deze kleine tentoonstelling is er een in de serie ‘Collecties in de spotlights’ waarin het museum bijzondere onderdelen van haar collectie uitlicht.
Museum Volkenkunde, Steenstraat 1, Leiden. Telefoon: 071 - 5168 800

sold on Ebay in 2007  27 Euro, in 2009  59 Euro, in 2013  34 Euro
available on Ebay in 2007  35 Euro
available in 2007  29, 33, 34, 36, 38, 44 Euro, in 2010  25, 30, 35, 39 Euro, in 2011  20 Euro in Paris Visions, in 2014  15, 16, 19, 21, 22, 23, 25, 30, 36, 39, 48, 53, 62, 65, 66, 81, 470 Euro
 















 


*
Bofinger, Brigitte und Wolfgang
Puppen aus Afrika
Ritus und Spiel
Edition Phaistos
2006
142 pp.
ISBN 3000203214

available on Ebay in 2008  50 $











 


Textes et commentaires de Floriane Morin
OISEAUX ET FELINS
Arts Comparés
Coédité par les musées de Genève et Barcelone
2006
74 pages
41 ill. couleur
Publié en catalan/français
ISBN 84-7609-110-9

Chf 15.00
Chf 12.00









 


*
Meneghini, Mario
Collecting African Art in Liberia and Neighboring Countries 1963 - 1989
Varese Nicolini
2006
224 pp.
94 objects from the private collection of Mario Meneghini, illustrated in colour. 35 objects formerly of his collection, also illustrated in colour.
Preface by Aldo Tagliaferi.

http://www.mariomeneghini.com/
CONTENT
V       Preface
3        Introduction
19      Gola
31      Vai
37      Loma
49      Bassa
75      Grebo
87      Dan, Mano, Krahn, Kpelle
99      Miniature masks
105    Sapi stone sculptures
137    Sierra Leone
155    Mali and Guinea
161    Countries South-east of Liberia
175    Objects once belonging to my collection
195    The usefulness of a catalog
197    Index of names and photographic credits
198    Bibliography

Mario Meneghini introduces each Liberian ethnic group before providing pictures of the objects.
Each object is described as per provenance, height and date of acquisition; important annotations and descriptions of the objects are included.
Contents :
- Preface - introduction
- Gola
- Vai
- Loma
- Bassa
- Grebo
- Dan, Mano, Krahn, Kpelle
- Miniature masks
- Sapi stone carvings (Kissi and Nomoli)
- Sierra Leone
- Mali and Guinea
- Countries South-east of Liberia
- Objects once belonging to my collection
- The value of a catalogue

Catalogue de la prestigieuse Collection Mario Meneghini, collecté au Liberia entre 1963 et 1989.

Intéressant pour le grand nombre d'exemplaires de pièces pour chaque ethnie (Dan, Grebo, Bassa, Mende, sapi .......) un grand nombre d'exemples de masques passeport Dan, Bassa ou autres.

Mario Meneghini nous présente chaque groupe ethnique avant de nous en présenter les objets.

Chaque objet est décrit selon la provenance, la taille et la date d'acquisition; annotations importantes et descriptions des objets inclus.

sold on Ebay in 2008  49 Euro, in 2010  51, 59 Euro, in 2011  32, 40, 44, 47 Euro, in 2012  60 Euro
available in 2010  73 Euro, in 2011 from http://www.librairiefischbacher.fr/afrique-generalites/2750-colllecting-african-art-in-liberia-and-neighboring-countries-1963-1989.html  73 Euro













 


Africa tribal art
Hardcover
2006
264 pp.
Gebunden
Sprache: Englisch
Abmessungen (LBH): 319 / 251 / 27 mm
Gewicht: 2082 gr
Kategorie: HC/Kunstgeschichte
ISBN-13: 9783000196669
Beschreibung:
Die Vielfalt Afrikanischer Kunst Widmete sich der 2005 erschienene Kunstband der Edition Schulte Weiss (Gabon tribal art - www.gabon-art.com) einem sowohl kulturell wie auch regional eng begrenzten Raum - Gabun und das westliche Äquitorialafrika - so präsentiert Africa tribal art Masken, Figuren und Ritualobjekte, die sowohl aus West- als auch aus Äquatorial- und Zentralafrika stammen. Vielfalt, Umfang und Art der Zusammenstellung aller abgebildeten Kunstwerke erlauben einen faszinierenden Einblick in das künstlerische Schaffen vieler afrikanischer Ethnien wie zum Beispiel der Bamana, Senufo, Yoruba, Songye oder Luba. Dabei reicht das Spektrum der gezeigten Objekte geographisch von Guniea bis nach Angola. Längst ist bekannt, dass europäische Künstler wie etwa Matisse oder Picasso von der außerordentlichen Ästhetik afrikanischer Schnitzkunst beeindruckt waren. So besaß Picasso eine Maske der Ngere-Wobe, die ihm neue Wege des Kunstverständnisses aufzeigte. Matisse schätzte und lobte an einer Figur der Mamana die bestechende formale Vereinfachung. Der hochwertig gestaltete und ausgestattete Kunstband Africa tribal art bietet auf 264 Seiten mit 175 ganzseitigen Farbabbildungen und mehr als 200 bisher nicht veröffentlichten Objekten einen beeindruckenden Einblick in die Afrikanische Kunst. Viele der hier gezeigten Masken und Kunstwerke stammen aus Privatsammlungen und waren öffentlich noch nie zu sehen.

list price  98 Euro










 


*pdf
A N D R É  K I R B A C H
a u s g e s u c h t e S t a m m e s k u n s t
Ausstellung 20.10.06 – 27.01.07
Katalog 9
has been online as K09-Okt06-1.pdf











 


Catalogue d'exposition de la Galerie AETHIOPIA
CECI N'EST PAS UNE COIFFE
à Paris
2006
319 pages
298 couvre-chefs provenant d'afrique, d'asie et d'océanie
Couverture souple illustrée
21x15 cm
Nb reproductions couleurs

sold on Ebay in 2008  17 Euro
available on Ebay in 2009  17 Euro










 


Florine Ivan
AFRICA MINT - Afrikanische Primitiv Geld - currencies Monnaies africaines
catalog in 8 languages
Yaoundé
bureau africain d'émission
2006
103 pp.
EAN 978 296 600 59 205
ISBN 2-9600592-0-4
Flexible cover, glue square back....
Découvrez la Culture Africaine grâce à la Numismatique
Discover African Culture thanksful to Numismatics
Descubra la cultura Africana gracias a la numismatica
Afrikanische kultur mit Numismatik entdecken
Scoprite la Cultura Africana grazie alla Numismatica
Ontdek de Afrikaanse cultuur door middel van munten
Descruba a Cultura Africa através da Numismática
21 x 14,2cm.
Softcover, profusely illustrated in b/w ± 100 primitive currencies.
Text in english, french, dutch, spanish, portuguese, german, russian, italian
Broché, nombreuses illustrations en n/b dont une centaine de monnaies primitives.
Texte en français, anglais, espagnol, allemand, italien, néerlandais, portugais, russe.
Books on the fascinating primitive currencies world are almost non-existent.
References are the Charles Opitz ( USA) and the André Blandin ( Fr).
We greet here the important work realized by the Dr Ivan Ivanovitch Florine, collector numismatist, who proposes here his work catalog on the African currencies... Multilingual.
It lists and identify, in black and white, 250 commemorative coins and 280 African primitive currencies.

Available in 2007  18 Euro from http://arts-primitifs.com/shop-africain/,











Marine Degli (Auteur)
L'art dogon
Broché
50 pages
Editeur : Editions courtes et longues
2006
Collection : Toutes mes histoires... de l'art
Langue : Français
ISBN-10: 2352900034
ISBN-13: 978-2352900030
Prix éditeur: Euro 10,95
Présentation de l'éditeur:
5 modules d'au moins 8 pages présentent les caractéristiques essentielles du thème exploré. Avec 1 glossaire, 1 index, 1 chronologie en fin de volume.
Biographie de l'auteur:
Marine Degli, l'auteur des textes est chargée d'études au musée du Quai Branly. Elle a écrit de nombreux livres. Elle a un style clair, simple et précis.
Olivier Morel, l'auteur des activités, est artiste et professeur dans une école préparatoire aux grandes écoles d'art plastique. Egalement auteur de livres, son approche est à la fois drôle et très instructive.









 


*
DIAKONOFF, SERGE
Ame De l'Afrique (L')
Geneva, Switzerland
Georges Naef / Editions De l'Amateur
2006
296 pages
ISBN: 2859174370
bar code 9782831303956
Paperback
Wrappers, 32 x 27 Cm. Ill.: André Longchamp.
in French
over 300 color illustrations, incl. many full-page
Serge Diakonoff (b.1933), painter, photograph, artist and collector spent over 50 years travelling through Africa and elsewhere to gather over 900 African masks and sculptures.
Diakonoff and 4 assistants describe masks, sculptures and objects from over 150 ethnic groups from 19 African countries
List of collectors - Bibliography
"Le jazz est sorti des bastringues de la Nouvelle-Orléans. Qu'est-il devenu ? L'événement musical majeur du XXe siècle. A qui en sommes-nous redevables ? Aux racines de l'expression musicale africaine. De même, l'art africain quitte l'exclusivité du musée d'ethnographie pour faire son entrée au musée d'Art et d'Histoire. C'est un événement. Merci à l'ethnologue, au voyageur, au médecin, à tous ceux qui, sur le terrain, ont à toute époque observé, noté, témoigné, réfléchi. Ceux dont le seul savoir permet une vision intime du Continent Noir. Au moment où l'art africain fut révélé dans sa forme à Picasso, Matisse, Breton et les autres, notre art s'est transformé. La différence de perception avec ceux qui créèrent l'art moderne réside dans le fait qu'aujourd'hui le sens même des objets tribaux acquiert une importance négligée lors de leur découverte. Cet ouvrage donne un éclairage sur l'incroyable paradoxe de la diversité et de la cohérence de l'art africain. Il montre par la statuaire et son art du masque ce qu'il y a de particulier dans la nature intellectuelle africaine et sa contribution à l'histoire culturelle de l'humanité. Depuis 50 ans, Serge Diakonoff a parcouru le monde pour constituer une collection de plus de 900 masques et sculptures et présente ici, pour la première fois, l'ensemble de l'art tribal africain à travers une sélection inédite, remarquable et représentative de cet art qui fait maintenant partie du patrimoine de l'humanité. Il nous montre des objets peu courants ou atypiques, parfois totalement absents de l'iconographie africaine classique. L'ensemble des légendes d'accompagnement, ainsi que quelques textes explicatifs, donnent une idée globale de la spiritualité de l'Afrique Noire et des raisons qui ont conduit ses peuples à produire un art autochtone d'une grande invention et d'une telle diversité."

"Né à Genève le 28 octobre 1933 de parents russes. Il est jusqu'à présent resté apatride. Son père, ingénieur-chimiste, fut actif au Congo Brazzaville, dans la région de Mindouli, durant les années vingt. Amoureux de l'Afrique, la chaleur de ses récits ont marqué l'enfance de son fils et sont la raison de son attirance pour les arts tribaux qui se manifeste dès sa jeunesse. Serge Diakonof étudie à Genève où il fréquente les écoles d'art. Professionnellement, il partage son temps entre peinture et décors de théâtre. Premières expositions à Berne, puis Los Angeles. Sur scène, ce seront plus de 80 réalisations qui porteront sa signature. Il aura travaillé avec François Simon, Herbert Graf, Rolf Liebermann, Jeannine Charrat, Serge Golovine, Rosella Hightower, Sylvia Montfort et bien d'autres. Dès 1976, il fait œuvre de pionnier en étant le premier à exécuter des peintures-portraits sur la peau de ses modèles. Ce travail fera le tour de la planète et sera par la suite repris par nombre d'artistes. Ayant gardé des liens avec l'Afrique, il commence à acquérir des pièces dès l'âge de 20 ans, sans cesser depuis lors. Il porte un intérêt particulier sur la signification des œuvres qu'il recherche et réunit ainsi une collection de plus de 900 pièces de grande diversité et de qualité, couvrant l'ensemble de l'art africain. Dès 1961, il organise plusieurs expositions sur ce thème. En 1984, il est nommé Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres. Cet ouvrage est l'expression d'un regard passionné de cinq décennies consacrées à l'Art Africain. En quelque sorte, le bilan d'un collectionneur."

Hier wird erstmals die bislang unveröffentlichte Sammlung afrikanischer Masken und Skulpturen von Serge Diakonoff vorgestellt, die dieser in über 50 Jahren in allen Teilen Afrikas zusammengetragen hat.

List price  49 Euro
sold on Ebay in 2007  42 Euro, in 2008  39, 42, 46 Euro, in 2010  48 Euro, in 2011  38 Euro
available in 2007  47 - 67 Euro, in 2009  62, 65 Euro












 


Christiane Falgayrettes-Leveau, Gérard Delorme, Michel Leveau, Dominique Blanc
Gabon : Présence des esprits
Collection : BEAUX ARTS
Editions Dapper
2006
205 pages
Langue : Français
Présentation de l'éditeur:
A travers des œuvres d'une qualité plastique exceptionnelle, l'ouvrage Gabon, présence des esprits, donne une vision d'ensemble de modes d'expression témoins de savoirs ancestraux et de pratiques comptant parmi les plus aboutis des arts africains. Au cœur des relations qui unissent les vivants et les morts, le culte des ancêtres s'appuie sur un objet essentiel, le reliquaire surmonté d'une figure de gardien. Les Fang et les Kota en ont été les sculpteurs les plus inspirés. Les masques, dont les manifestations sont diversifiées, occupent également une place centrale chez la plupart des peuples du bassin de l'Ogooué, punu, lumbu, njabi, vuvi, fang, kota... Utilisés lors de cérémonies cultuelles ou au quotidien, d'autres types d'objets, instruments de musique, cuillers, couteaux, parures diverses, traduisent tout autant la créativité des peuples du Gabon et la richesse de leur patrimoine culturel ancien. Par ailleurs, cet ouvrage fait découvrir le travail de Myriam Mihindou, plasticienne d'origine gabonaise, parcourant le monde. Ses créations photographiques et ses sculptures interrogent un corps ritualisé, en quête de liberté.
Biographie de l'auteur:
Christiane Falgayrettes-Leveau, directeur du musée Dapper. Spécialiste des arts et des littératures de l'Afrique subsaharienne, elle est auteure ou coauteure des ouvrages liés aux expositions dont elle est commissaire. Michel Leveau, ingénieur, est président de la Fondation Dapper, dont il a eu l'initiative.
Gérard Delorme, géologue, a animé durant dix-huit ans un service de recherches de terrain au Gabon. Des travaux en relation avec l'université de Libreville lui ont permis d'étendre ses connaissances de l'environnement culturel.
Dominique Blanc, journaliste et critique d'art, a appartenu, depuis 1977, aux équipes rédactionnelles de plusieurs revues d'art françaises. Les arts non européens, traditionnels et contemporains, ainsi que l'art contemporain en général, constituent ses domaines d'intervention privilégiés.
Sommaire:
- Introduction (Christiane Falgayrettes-Leveau)
- Les masques (Christiane Falgayrettes-Leveau)
- Origine du peuple kota et de son inspiration (Gérard DELORME)
- La découverte des figures de reliquaire dites kota ( Michel Leveau)
- Face aux ancêtres (Christiane Falgayrettes-Leveau)
- L'art de vivre (Christiane Falgayrettes-Leveau - Michel Leveau)
- Myriam Mihindou : du matériau à l'immatériel (Dominique Blanc)

reliée sous jaquette 36,02€ H.T. / 38,00€ T.T.C. (TVA 5,5% - France) ISBN : 978-2-915258-18-9 ISBN-10: 291525818X
sold on Ebay in 2007  33, 45 Euro, in 2008  38 Euro, in 2011  22 Euro

brochée 20,85€ H.T. / 22,00€ T.T.C. (TVA 5,5% - France) ISBN : 978-2-915258-19-6
sold on Ebay in 2007  19 Euro, in 2010  46 Euro,


u








 


Peter Stepan
Picasso's Collection of African And Oceanic Art
Publisher: Prestel
2006
Hardcover
136 pages
ISBN-10: 3791336916
ISBN-13: 978-3791336916
Language: English
Product Dimensions: 11.6 x 9.4 x 0.9 inches
Shipping Weight: 3.04 pounds

Book Description:
Although he never set foot in Africa, Picasso had a passion for African art. Throughout the course of his life he assembled a unique collection of statues and masks. Comprising more than 120 objects, Picasso’s private collection can now be found in museums in Paris such as the Louvre, Musée Quai Branly and the Musée Picasso, as well as in the private collections of members of Picasso’s family.
This beautiful book documents the entire collection and examines it as a whole. It features documentary photographs, a section of stunning color plates, and detailed ethnographic descriptions of each piece, providing a full account of Picasso’s relationship with African and Oceanic art. This important publication sheds new light on the fascination non-Western art held for one of twentieth century’s most important artists.
About the Author:
PETER STEPAN is an art-historian specializing in Western and African art. He is the author and editor of numerous books including Spirits Speak: A Celebration of African Masks (Prestel).
Gives us an insight into Picasso's passion for African art. Throughout the course of his life he assembled a unique collection of statues and masks. Comprising more than 120 objects, Picasso's private collection can now be found in museums in Paris such as the Louvre, Musee Quai Branly and the Musee Picasso, as well as in the private collections of members of Picasso's family.
This beautifully presented book documents the entire collection and examines it as a whole. It features documentary photographs, a section of stunning color plates, and detailed ethnographic descriptions of each piece, providing a full account of Picasso's relationship with African and Oceanic art.
This important publication sheds new light on the fascination non-Western art held for one of twentieth century's most important artists.

Picasso war Zeit seines Lebens leidenschaftlicher Sammler afrikanischer und ozeanischer Kunst und trug eine singuläre Künstlersammlung zusammen, die erstmalig veröffentlicht wird. Durch neu aufgetauchte historische Fotografien ist eine nahezu vollständige Rekonstruktion der alten Sammlung möglich, die sich heute noch im Besitz der Familie befindet sowie im Musee Picasso, im Louvre und im Musee Quai Branly in Paris zu sehen ist. Picassos "Primitivismus" wird in diesem Buch neu bewertet. Überdies weist eine umfassende Chronologie - Jahr für Jahr - Picassos enges Verhältnis zu afrikanischer Kunst und Kultur nach.

Dr. Peter Stepan studierte Kunstgeschichte, Archäologie und Germanistik. Er arbeitet als freier Lektor und Publizist.

List Price: 85 $
sold in Ebay in 2007 55 Euro
available in 2007  28 - 114 Euro
available on Ebay in 2007  85 $, in 2008  69 Euro
u











*
*sold in 2017 fro 59 Euro
Catalogue de Lorenz Homberger, Jean-Paul Colleyn & Aurelien Gaborit
CIWARA - CHIMERES AFRICAINES
MUSEE DU QUAI BRANLY
Paris
5 Continents Editions
2006
96 S.
4to.
Isbn : 2-915133-15-8
Ean 13 : 9782915133158
mit 70 Abb. & 55 Textabb. sowie einigen Karten, brosch.
Les masques-cimiers Ciwara font partie des objets les plus connus de l'art africain. Chefs-d'oeuvre incomparables, symboles enigmatiques de l'art africain, les cliches foisinnent lorsque l'on I existe peu de sculptures dites traditionelles en Afrique qui aient suscite autaunt admiration de la part des amateurs et collectionneurs. Ils ont pourtant rarement fait l'objet d'une publication qui leur sout entierement consacree. Cet ouvrage, hormis le fait de rendre compte de L'exposition dont il est question, a pour bout de combler cette lacune et de proposer uns mise au point scientifique sur le sujet. Le catalogue raisonne, presente en fin d'ouvrage, des 55 Ciwara appartenant aux collections du musee du quai Branly est la pour demonter.

19.6.2006 - 17.12.2006
Les masques-antilopes Ciwara, en bois sculpté, gravé et patiné, ont valu une célébrité mondiale à l'art bamana du Mali. Liés au culte et plus particulièrement aux danses de la société Ciwara, qui célèbrent l'union mythique entre le soleil et la terre tout en stimulant l'ardeur au travail des jeunes cultivateurs, ils sont devenus un thème contagieux, un symbole exubérant, entré dans la vie de tous les curieux de l'Afrique. Avec un sens esthétique exceptionnel, les Bamana et leurs voisins - d'autres groupes établis dans la vallée du Niger ont eux aussi adopté ce culte - ont réussi le véritable exploit artistique de résumer un monde dans quelques centaines de chefs-d'œuvre. Le Ciwara a ainsi pris rang de principal symbole du Mali contemporain. Publié à l'occasion d'une des expositions inaugurales du musée du quai Branly, ce catalogue abondamment illustré retrace les grandes lignes de l'histoire de ces masques fameux, depuis leur condition d'être composite, de chimère, à l'étude stylistique qu'il est possible d'en faire. Dépositaire d'une cinquantaine de cimiers tous reproduits ici, le musée révèle ainsi la richesse d'une collection où figurent trente-cinq pièces majeures aujourd'hui présentées au public.

Les masques cimiers Ciwara sont emblématiques de l’art de l’Afrique de l’Ouest, particulièrement représentatifs du goût des collectionneurs d’art « primitif » du XXe siècle. De très nombreux exemplaires ciwara se trouvent depuis lors dans des collections publiques ou privées de par le monde. Cette exposition montre l’aspect traditionnel de la société bamana, essentiellement, du Mali, tout en mettant l’accent sur l’aspect esthétique de ces cimiers antilopes en bois sculpté, gravés, patinés, peints, dont les formes stylistiques et les matériaux varient en fonction des régions et de l’évolution du temps. Les danses de la société ciwara sont liées aux rites agraires et, par conséquent, à l’idée de fertilité, de fécondité, d’ensemencement. En s’efforçant de maîtriser les éléments de la nature - que miment les contorsions des masques d’antilope au cours des cérémonies - les hommes cherchent à faire des animaux leurs alliés. Selon les villages, ces masques qui généralement sortent en couple, peuvent avoir un usage différent. Mais dans tous les cas, ce sont des objets fédérateurs et protecteurs pour la communauté, d’autant plus qu’ils peuvent être vus de tous, n’étant pas réservés aux seuls initiés. Largement répandu au Mali, le culte ciwara connaît un déclin progressif. le parcours de l’exposition

L’exposition présente quatre ensembles régionaux conformes aux différents styles de cimiers : 1 - Le style de la région de Bougouni

Les masques de cette région présentent plusieurs motifs animaux combinés sur la même pièce. D’après les mythes bamana, ils remonteraient à une époque ancienne et seraient l’attribut d’une danse frénétique de l’antilope qui aurait offert aux hommes leur première céréale. 2 - Le style de la région de Bamako

Dans la zone d’influence de Bamako et au nord du fleuve Niger, la structure du cimier est marquée par l’horizontalité; les cornes de l’antilope, symbole de la poussée du millet gagnent en largeur et sa gueule est ouverte, laissant apparaître la langue. 3 - Le style de la région de Ségou

Les antilopes rattachées à ce style extrêmement raffiné donnent une impression de verticalité accentuée. Le mâle se différencie de la femelle. Il est en effet plus grand avec un sexe fortement marqué. 4 – Les autres régions stylistiques

Parmi les productions dont il est difficile de déterminer l’origine, un dernier groupe stylistique de cimiers est attribué, avec moins de certitude, à la région de Sikasso caractérisée par ces masques aux lignes épurées et aux formes raffinées et stylisées. Outre quelques photographies qui scanderont le parcours de l’exposition, la projection de films permettra de montrer les masques en mouvement.

Dans une vaste zone consacrée à l’Afrique occidentale, une douzaine de vitrines plus ou moins rapprochées (entre AF 20 et AF 105) contiennent des objets bamana de tous genres et de styles très variés : boubou brodé, tunique talismanique, statues en bois, objets sacrés du Kono, lances anthropomorphes, masques et cimier, serrure, instruments de musique, bonnets et pagne de chasseur.
 

Chimères africaines

Les masques-cimiers Ciwara font partie des pièces les plus connues de l’art africain. Chefs-d’œuvre incomparables des cultures bamana (Mali) et sénoufo (Mali, Côte d’Ivoire), symboles énigmatiques et emblématiques de l’art africain, les clichés foisonnent lorsque l’on évoque ces fameux cimiers de tête. Il existe peu de sculptures dites traditionnelles en Afrique qui aient suscité autant d’admiration de la part des amateurs et collectionneurs. Ce catalogue a pour but de combler cette lacune et de proposer une mise au point scientifique sur le sujet. Il évoque notamment la perméabilité des frontières artistiques et l’usage de ce type d’objets qui ne sortent pas uniquement lors des rites agraires mais à plusieurs occasions au cours de l’année (divertissement, cérémonies importantes telles que funérailles, lutte contre les morsures de serpent,…). Il met également en avant la richesse du musée, sans équivalent dans les collections internationales, avec ses cinquante-cinq masques reproduits à la fin de l’ouvrage

Les masques cimiers Ciwara sont emblématiques de l’art de l’Afrique de l’Ouest, particulièrement représentatifs du goût des collectionneurs d’art « primitif » du XXe siècle. De très nombreux exemplaires ciwara se trouvent depuis lors dans des collections publiques ou privées de par le monde. Cette exposition montre l’aspect traditionnel de la société bamana, essentiellement, du Mali, tout en mettant l’accent sur l’aspect esthétique de ces cimiers antilopes en bois sculpté, gravés, patinés, peints, dont les formes stylistiques et les matériaux varient en fonction des régions et de l’évolution du temps. Les danses de la société ciwara sont liées aux rites agraires et, par conséquent, à l’idée de fertilité, de fécondité, d’ensemencement. En s’efforçant de maîtriser les éléments de la nature - que miment les contorsions des masques d’antilope au cours des cérémonies - les hommes cherchent à faire des animaux leurs alliés. Selon les villages, ces masques qui généralement sortent en couple, peuvent avoir un usage différent. Mais dans tous les cas, ce sont des objets fédérateurs et protecteurs pour la communauté, d’autant plus qu’ils peuvent être vus de tous, n’étant pas réservés aux seuls initiés. Largement répandu au Mali, le culte ciwara connaît un déclin progressif.

Le parcours de l’exposition
L’exposition présente quatre ensembles régionaux conformes aux différents styles de cimiers :
1 - Le style de la région de Bougouni
Les masques de cette région présentent plusieurs motifs animaux combinés sur la même pièce. D’après les mythes bamana, ils remonteraient à une époque ancienne et seraient l’attribut d’une danse frénétique de l’antilope qui aurait offert aux hommes leur première céréale.
2 - Le style de la région de Bamako
Dans la zone d’influence de Bamako et au nord du fleuve Niger, la structure du cimier est marquée par l’horizontalité; les cornes de l’antilope, symbole de la poussée du millet gagnent en largeur et sa gueule est ouverte, laissant apparaître la langue.
3 - Le style de la région de Ségou
Les antilopes rattachées à ce style extrêmement raffiné donnent une impression de verticalité accentuée. Le mâle se différencie de la femelle. Il est en effet plus grand avec un sexe fortement marqué.
4 – Les autres régions stylistiques
Parmi les productions dont il est difficile de déterminer l’origine, un dernier groupe stylistique de cimiers est attribué, avec moins de certitude, à la région de Sikasso caractérisée par ces masques aux lignes épurées et aux formes raffinées et stylisées.
Outre quelques photographies qui scanderont le parcours de l’exposition, la projection de films permettra de montrer les masques en mouvement.

out of print
available in 2016 from Vasco  230 Euro; available in 2017  90, 91, 96, 115, 180, 559, 969 Euro















 


*
Germain, Jacques
Art Ancien De L'Afrique Noire
Montreal
Publisher: Sur Rendez-Vous
2006
110 pages
Hardcover
51 color (most full page) and 2 duotone photographs. Maps.
Text in French.
Au-delà des cycles successifs d'apogées et de déclins que connurent les anciens peuples de l'Afrique au cours de leur développement historique, il apparaît que leur "haute époque" respective a donné lieu à une production artistique suffisament prolifique et achevée au niveau technique pour être comparable, en clacissisme, aux chefs-d'oeuvre des autres civilisations.

sold on Ebay in 2012  11 Euro
available on Ebay in 2009  12 Euro
available in 2010  40 Euro, in 2011  28, 39, 50 Euro













 


Alain-Michel Boyer
Les Arts d'Afrique
Collection : Guide des arts
Editeur : Hazan
2006
383 pages
Broché
ISBN-10: 275410075X
ISBN-13: 978-2754100755
Langue : Français

Présentation de l'éditeur:
Traitant de l'art africain à l'échelle du continent noir dans sa variété et ses spécificités, et selon l'esprit de la collection " Guide des arts ", cet ouvrage convie le lecteur à un voyage en quatre étapes.
Dans une première partie, retraçant les grandes périodes des civilisations africaines, on découvre que ces arts remontent parfois à des millénaires. En raison de l'appétit des xylophages, les pièces en bois anciennes sont rares, mais des terres cuites exceptionnelles ont été mises au jour récemment.
En deuxième lieu, il est possible de dégager certains principes formels, stylistiques, a partir d'œuvres phares : la statuette ou le masque. Ainsi, le masque n'est pas seulement facial : il devient heaume, lame, casque, cimier, amulette, s'adjoint plusieurs visages, des atours...
Une troisième partie insiste sur ces arts dits " mineurs " qui ont été créé les conditions d'un art majeur. Des pièces utilitaires (des cuillères), ornementales (des bijoux) ont parfois une dimension rituelle et les créations les plus humbles sont souvent les plus fortes sur le plan esthétique. Enfin, il s'agira d'accomplir un immense périple géographique du Sahara à l'Afrique du Sud pour voir que la création africaine est immensément variée et que les solutions plastiques, innombrables, ont été chaque fois inattendues.

Biographie de l'auteur:
Agrégé d'université et diplômé de sciences politiques et d'ethnologie, Alain-Michel Boyer est détenteur d'un doctorat et d'une H.D.R. obtenus à la Sorbonne ainsi que d'un Fulbright Scholarship (Harvard University). Il est aujourd'hui membre du Conseil national des universités à Paris et professeur à l'université de Nantes où il assure des séminaires de littérature et d'art africains.

Prix éditeur: 27 Euro
sold on Ebay in 2008  22 Euro, in 2009  17 Euro, in 2010  16 Euro









*
Nouvelle edition
revue et corrigee
2008







 


Hélène Joubert
L'art Africain
Editeur Scala
2006
Collection Tableaux Choisis
130 pages
Format 17 cm x 21 cm
Illustrations couleur
ISBN 286656376X
Depuis quelques années, des expositions, des publications de qualité et l'annonce de la création d'un grand musée à Paris ont accru l'intérêt du grand public pour l'art africain. Pourtant, avant d'être intégré au patrimoine universel, cet art fut longtemps nié du monde académique. Il est vrai que l'art africain n'a été découvert que tardivement, au début du XXe siècle, par quelques artistes et intellectuels tels que Picasso, Braque, Vlaminck, Derain ou Apollinaire et il n'était alors apprécié que pour ses qualités sculpturales. Pourtant, les objets africains ont été rapportés puis exposés dans les musées ethnographiques, créés à la suite des expositions universelles, dès le début de la colonisation vers la seconde moitié du XIXe siècle. Mais il fallut attendre les années 30 et les écrits d'auteurs tels que Michel Leiris, les missions d'ethnologues et surtout le travail de terrain entrepris par Marcel Griaule au Mali chez les Dogon, pour découvrir la dimension cachée - religieuse ou sociale - de ces objets, pour leur redonner leur sens. Cet ouvrage se propose de donner quelques clefs de lecture au public averti comme au néophyte, abordant les grands thèmes de l'art africain : la fécondité, les dieux, les symboles du pouvoir, la parole. A partir de douze œuvres majeures, ce parcours permet de présenter 150 illustrations environ d'objets provenant en majorité des collections du musée du quai Branly, mais aussi d'autres collections publiques et privées dans différents pays.
Hélène Joubert, conservateur du Patrimoine, est responsable de l'unité patrimoniale Afrique au musée du quai Branly à Paris, et enseigne à l'Ecole du Louvre.

available in 2010  15 Euro, in 2013 from Vasco  15 Euro
sold on Ebay in 2009  7 Euro









 


Textes par Bettina von Lintig et Bernard Dulon
Photographies de Hughes Dubois
CAMEROUN
Superbe catalogue d'exposition de la galerie Bernard DULON
Galerie Bernard Dulon
Paris
15 Juin – 30 Septembre 2006
Gallery Friedman & Vallois, New York, Octobre - Novembre 2006
2006
173 pages
Tirage à 1 350 exemplaires
Nombreuses reproductions en couleurs et en noir et blanc.
Trés belle documentation sur les arts du Cameroun (édition limitée).
Bilingue français et anglais (text in french/english).

sold on Ebay in 2008  37 Euro










 


Perrois Louis
Fang
5 Continents Editions
2006
156  pp.
L'art sculptural des Fang de l'Afrique équatoriale (Gabon, Cameroun et Guinée-Equatoriale) est l'un des plus emblématiques des arts africains. Mis en vedette dès 1914 dans des expositions en Europe et aux Etats-Unis en contrepoint de la peinture des avant-gardes, il fut une des expressions " nègres " préférées des artistes et des intellectuels du début du XXe siècle : Braque, Derain, Picasso, Apollinaire, Breton, Eluard, etc. Art rituel par excellence, la sculpture fang, aujourd'hui disparue, était liée au monde des défunts des lignages et à celui des esprits de la forêt. Les figures d'ancêtre en bois, aux formes stylisées mais à la plastique raffinée, étaient installées sur les coffres-reliquaires en écorce contenant les reliques familiales. L'étude d'un grand nombre de ces effigies a conduit à différencier plusieurs styles et variantes régionales. Les Fang ont également produit différents types de masques qui étaient utilisés par les sociétés initiatiques, essentiellement à des fins de justice coutumière. Enfin, ce peuple de la grande forêt soucieux des apparences et des symboles a développé un art décoratif florissant, qui s'est exprimé aussi bien dans le domaine des armes et des parures que dans celui des ustensiles de la vie quotidienne et des insignes de pouvoir.

€ 24









 


*
Katsouros and Herkenhoff
Anonyme Schnitzer der Lobi
Hannover
Ethnographika
2006
352 pages
298 colour photos, 18 black/white photos, 1 map
30,8 x 21,8 cm
weight: 2300 g
hardcover
Text in German, English and French
ISBN-10: 3-00-019165-8
ISBN-13: 978-3-00-019165-7
"After the publication of the work on Lobi ‘Lobi Sculptures of the Katsouros Collection’ in 2002, in which nine anonymous carvers were identified and presented, the Katsouros and Herkenhoff team has worked intensively on documenting and analysing fourteen further anonymous carvers.
This resulted in a comprehensive photographic record with precise descriptions, giving a clear structure and argumentation outlining and detailing the typical characteristics of the individual carvers. This is pioneering work in this field, of great value to all collectors of Lobi and other African ethnographic work. This book will become the standard and serve as a base and reference oeuvre in the future."

Superbe et important ouvrage indispensable à tout amateur d'Art LOBI.
Floros Katsouros et Stephan Herkenhoff ont réuni une importante documentation qui leur à permis de réunir et d'étudier la production de quatorze sculpteurs Lobi anonymes.
Le résultat de cette étude est cet ouvrage qui présente avec des descriptions précises, et un argumentaire clair et détaillé, les caractéristiques typiques des différents sculpteurs.
Ce travail d'un grand intérêt pour les collectionneurs de Lobi et d'art ethnographique africain est une référence pour les études à venir.
Pour introduire une certaine échelle de valeurs nous avons donné le titre de maîtres à 4 sculpteurs.
Ils ont créé un style imposant qui leur est propre et se détachent... de la masse du sculpteur Lobi moyen."

Texte en français, allemand et anglais


Anonymous Carvers of the Lobi is a book with numerous pictures of statures of the Lobi.

The authors have continued the concept of identifying sculptures which have been carved by Lobi carvers. Since most of the carvers are not known by name they remain anonymous.

This concept has been set up by Floros Katsouros in his first publication „Collection Katsouros“ 2002.

The authors have identified a large number of sculptures from various collections resulting in an important piece of work in this area.

The book contains a large number of monographs with many pictures of different pieces of the identified

sculpturers. A good reference for people interested in tribal art, and in particular for people interested in Western Africa and Lobi.

Pages: 350, hard cover, numerous colored photos

languages: deutsch, francais, english

Anonyme Schnitzer der Lobi ist ein Werk mit zahlreichen Abbildungen von Figuren der Lobi.

Die Autoren setzen hier das Konzept der Typisierung von Schnitzern der Lobi fort, das Floros Katsouros in seiner ersten Publikation „Sammlung Katsouros“ 2002 begonnen hat.

Da viele der Schnitzer nicht namentlich bekannt sind sprechen die Autoren von den anonymen Schnitzern der Lobi.

Die Autoren haben hier Figuren aus verschiedenen Sammlungen identifiziert und zugeordnet, so daß ein umfangreiches Werk

über die Schnitzer mit vielen interessanten Darstellungen entstanden ist.

Ein gutes Nachschlagewerk, nicht nur für den Lobi Sammler.

Umfang: 350 Seiten, gebunden

Sprachen: deutsch, francais, english

list price 69 Euro
available in 2007  69, 90 Euro, in 2010  72 Euro, in 2011  80, 135 Euro
available on Ebay in 2008  85 Euro, in 2011  125 $
sold on Ebay in 2008  47 Euro, in 2012  43, 52 Euro, in 2013  78 Euro
sold at Zemanek in 2009  75 Euro











 


Wastiau, Boris
Chokwe
Collection : VISIONS D'AFRIQUE
5 Continents
2006
140 pages
Dimensions / poids : 17,0cm x 24,5cm x 1,5cm
0,550 kg
Cette introduction à l'art plastique d'un des peuples les plus réputés de l'Angola et de la République démocratique du Congo met exclusivement l'accent sur la rondebosse. Après avoir situé les Chokwe dans le temps et dans l'espace, les différents chapitres traitent des figurines utilisées dans le rituel de la divination, de la statuaire liée aux cultes de possession hamha, de la statuaire classique ancienne (XVIIIe et XIXe siècles) dite " du pays d'origine ", des objets de cour, privilèges de l'aristocratie guerrière, et des masques en bois associés à la chefferie et aux rites initiatiques de la circoncision. Une attention particulière est portée aux précieuses effigies de Chibinda Ilunga, le héros civilisateur des mythes d'origine, dont pratiquement tous les exemplaires sont parvenus ' en Europe au XIXe siècle, ainsi qu'aux sièges, dont le symbolisme et la fonction sont révélateurs à la fois de la religion et de la structure hiérarchique des chefferies. Une quinzaine de photographies de terrain, pour la plupart inédites et provenant des archives de la section d'ethnographie du Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren, viennent illustrer le texte.
Comment faire le tour (dans la mesure du possible) de la culture d’un groupe et de ses arts sans tomber dans le déjà dit cent fois ni dans la recherche scientifique pointue qui frôle parfois les frontières de l’incompréhensible ? En demandant à des spécialistes des groupes étudiés de faire la synthèse des travaux réalisée jusqu’alors, en les agrémentant de photos d’objets reconnus par tous comme étant de véritables témoins d’une histoire souvent disparue. La gageure n’était pas évidente mais devant cette série de petit livres, on peut dire qu’elle est réussie. Après avoir situés les Chokwe dans le temps et l’espace, les différents chapitres traitent des figurines utilisées dans le rituel de la divination, de la statuaire liée aux cultes de possession Hamba, de la statuaire classique ancienne, des masques associés aux chefferies et aux rites initiatiques, comme aux sièges dont le symbolisme et la fonction sont révélateurs de la religion et de la structure hiérarchique des chefferies, ou encore des fameuses effigies de Chibinda Ilunga, le héros civilisateur des mythes d’origine.
Le tout est accompagné d’une quinzaine de photographies de terrain issues des archives du Musée Royal de l’Afrique Centrale à Tervuren.

list price  19,90 Euro
sold on Ebay in 2007  25 Euro, in 2008  20, 22 Euro











 


*sold in 2014 for 15 Euro
*
Tony JORISSEN
Kunst van Congo
Hasselt
2006
82 pp.
with 180 illustrations in colour (depicting objects of African art from the author's private collection)
in-4
ISBN 907819040X
Book is written in Dutch
Exhibition catalogue (Hasselt, Onder de Toren, 11-24 sept. 2006) organised by "Les Amis du Congo" in honour of Dr. Jozef Weyns
[beautifully edited catalogue with illustrations and description of 110 objects of high quality, most of which have never been published before]
Chokwe
Lengola
Lulua
Mongo skoop
Pende mask
Salampasu

available in 2012 from De Lezenaar in Hasselt, Belgium for 40 Euro









 


Till Forster (Author)
Senufo (Visions of Africa) (Hardcover)
Publisher: 5 Continents Editions; 1st edition
2006
Hardcover: 160 pages
ISBN-10: 8874392990
ISBN-13: 978-8874392995
Language: English
Book Description:
The Senufo people live in Cote d'Ivoire, in Mali and in a lesser measure in Burkina Faso, in the heart of the West-African savannah. This book explores the ways in which this population produced and employed art to structure their life.
The Senufo people live in C-te d'Ivoire, in Mali and in a lesser measure in Burkina Faso, in the heart of the West-African savannah. This book explores the ways in which this population produced and employed art to structure their life. One perspective is how art highlights the cycle of life among the Senufo, another is how art and the performances in which it is embedded create meaning in their multifaceted world. What sets this book apart from others on African art is that it examines the practice of Senufo artists and performers in relation to the ambiguities of the colonial and postcolonial condition. It addresses how the changing experiences in their society affected the production and appreciation of art.

List Price: $24.95
available in 2009  11 gbp









 


Graham Connah
Unbekanntes Afrika
Verlag Theiss
2006
200 Seiten
Hardcover
Text deutsch
zahlreiche Abbildungen
davon 27 in Farbe
24,5x17,5 cm
ISBN 10: 3806220239
ISBN 13: 9783806220230
Das Buch behandelt den aktuelle Stand der archäologischen Erkenntnisse in Afrika, geht also von der Entwicklung des Menschen, der Steinwerkzeuge und Felsmalerei aus und behandelt dann auch die Entwicklung in Ägypten, Nubien, Aksum,am Tschadsee, Djenne-Jenno, den Saharahandel, Igbo-Ukwu und Groß-Simbabwe, die Gefäßkeramiken aus Uganda und die frühbäuerlichen Siedlungen in Südafrika.
Beschreibung: Vier Millionen Jahre Menschheitsgeschichte quer durch den geheimnisvollen Kontinent - von der Küste Nordafrikas durch die Wüsten der Sahara, Äthiopien und Nubien, den Dschungel des Kongo bis in die weiten Steppen Südafrikas. Anhand der bedeutendsten archäologischen Fundstellen beleuchtet der Autor die Ursprünge der Menschheit, die ersten Kulturen der Jäger und Sammler und die Anfänge der Landwirtschaft, die Entwicklung der Metallverarbeitung, die Geburt der afrikanischen Kunst bis hin zur Aufteilung Afrikas unter den Kolonialmächten. Fotos präsentieren die archäologischen Monumente in der vielfältigen afrikanischen Landschaft und zeigen, dass Archäologie in Afrika bis heute ein Abenteuer ist.

sold on Ebay in 2008  24 Euro
available on Ebay in 2008  30 Euro










 


Samuel Sidibé, Salia Malé, Annette Schmidt, Rogier Bedaux
Le Musée National du Mali. Catalogue de l'exposition permanente
Editeur : QUO VADIS
2006
103 pages
Isbn : 90-5349-613-0
Ean 13 : 9789053496138
Dimensions / poids : 22,0cm x 28,0cm x 1,0cm / 0,620 kg
paperback
100 col & bw ill.
En octobre 2003, après d'importants travaux de réhabilitation et d'extension, le Musée National du Mali ouvrait de nouveau ses portes au public avec trois expositions permanentes l'une consacrée à l'archéologie, " le Mali millénaire", l'autre aux arts rituels, " Chefs d'œuvre d'arts rituels ", et la troisième aux traditions textiles " Textiles du Mali ".
Si l'exposition sur les textiles était accompagnée d'un catalogue, ce ne fut pas le cas des deux autres. Ce catalogue vise à combler cette lacune en offrant aux visiteurs un outil leur permettant de prolonger leur visite. Mais il s'agit aussi d'un outil dont la large diffusion auprès du public scolaire permettra à celui-ci de mieux connaître le patrimoine culturel malien et de l'apprécier. Il est basé sur une sélection limitée d'objets archéologiques et historiques présentés dans l'exposition permanente et ne prétend pas rendre compte de la totalité du patrimoine conservé dans les collections qui comptent aujourd'hui plus de 12 ooo pièces.
La publication de ce catalogue du Musée National du Mali s'inscrit dans le cadre de la collaboration avec le Musée National d'Ethnologie à Leyde et est subventionnée par l'Ambassade Royale des Pays-Bas à Bamako.

"Ce livre est le résultat de la coopération culturelle entre le Musée National du Mali et le Musée National d'Ethnologie à Leyde. Cette coopération a été axée sur l'histoire du Centre du Mali et tout spécialement du delta intérieur du Niger et du pays Dogon. Cette région est extrêmement riche en patrimoine culturel : quatre sites ont été inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco. Pendant les années 1980 et le début des années 1990 le pillage de plus en plus important des sites archéologiques et le délabrement de l'architecture traditionnelle en banco a incité les autorités maliennes à faire un appel à l'aide internationale pour freiner cette destruction massive du patrimoine. C'est pourquoi le Ministère des Affaires Etrangères et l'Ambassade Royale des Pays-Bas ont subventionné un programme pour la protection du patrimoine malien. Ce programme à long terme - maintenant dix années - englobe entre outre la constitution d'une collection représentative pour le Musée National du Mali. Ce catalogue de l'exposition permanente du Musée National du Mali rend accessible les riches collections du Musée et comblera la lacune existante de livres sur le patrimoine malien." (Snoeck)

Prix éditeur : 33,50 €
28 €
available in 2007  25 UKP
sold on Ebay in 2011  26 Euro










 


Frank Herreman and Leonardo Lasansky
Icons of Perfection: Figurative Sculpture from Africa
Publisher: Hamline University
2006
ISBN 0972372172
64 pages
Large hardback with dust jacket.
Book is written in English
51 color photographs.
Limited edition of 1,000

available in 2009  27, 28, 30, 35, 37, 38, 39, 46 Euro, in 2016 from Vasco  50 Euro









 


*
Pierre Gibert , Elisabeth de Fontenay , Thierry Valentin , Jean-Paul Colleyn
Cultures du monde - Chefs-d'oeuvre du musée des Confluences
Beau Livre
Editeur: Glénat
2006
191 pages
Relié
ISBN: 2-7234-5875-X EAN: 9782723458757
Poids: 1,49 kg
Dimensions: 24,5cm x 32cm x 2cm

Présentation de l'éditeur:
Le musée des Confluences a choisi d'explorer des thématiques fondamentales posant les questions obsessionnelles des origines et de la destination, de notre existence et de notre rapport à l'environnement, de notre action et du désir de communication. Ses collections sont le reflet de cette préoccupation. Les objets présentés dans cette publication sont anciens et contemporains, de territoires multiples, de matériaux divers. Ils ont été choisis parmi les collections du musée, pour leur force de témoignage, pour leur beauté, pour leur différence, leur singularité et leur universalité.

Biographie de l'auteur:
Pierre Gibert est jésuite, docteur en théologie, ès lettres et sciences humaines (histoire), et en littérature comparée (3e cycle), professeur émérite d'exégèse de l'Ancien Testament de la Faculté de théologie de Lyon. Il est actuellement rédacteur en chef des Recherches de Science Religieuse et membre des comités scientifiques des expositions de synthèse et de référence du musée des Confluences.

Elisabeth de Fontenay a enseigné la philosophie à l'université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne). Elle est l'auteur de quatre ouvrages : Les figures juives de Marx, Diderot ou le matérialisme enchanté, Le silence des bêtes, Une tout autre histoire, et de trois spectacles : Diderot à corps perdu, Madame de la Carlière, à partir de Diderot, Michelet ou le don des larmes. Elle est membre des comités scientifiques des expositions de synthèse et de référence du musée des Confluences.

Thierry Valentin est docteur en Anthropologie et maître de conférence à l'université Lumière-Lyon 2, dont il est actuellement vice-président chargé des Relations internationales. Il a effectué des recherches de terrain auprès des populations métisses d'Amazonie brésilienne, ses travaux portant principalement sur des questions de définition identitaire et d'organisation sociale et politique. Il est membre des comités scientifiques des expositions de synthèse et de référence du musée des Confluences.

Jean-Paul Colleyn est anthropologue et cinéaste. Directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, il a également enseigné à New York University. Réalisateur d'une trentaine de films documentaires et auteur de sept livres et de nombreux articles consacrés à l'anthropologie, au cinéma documentaire et au Mali (où il a effectué des recherches de terrain de 1972 à ce jour).

list price  39 Euro
available on Ebay in 2009  25 Euro
available in 2009  20, 22, 25, 29, 35, 37 Euro
sold on Ebay in 2009  15, 16 Euro










 


*pdf
Kirbach
Catalog
2006
available online http://www.andré-kirbach.de/K09-Okt06.pdf









 


Christine Bouilloc (Auteur), Françoise Cousin (Auteur), Arnaud Maurières (Auteur), Bernard Roussel (Auteur), Collectif (Auteur)
Indigo : Les routes de l'Afrique bleue
Edisud
2006
159 pages
Langue : Français
ISBN-10: 2744906425
ISBN-13: 978-2744906428
Présentation de l'éditeur:
Bleu, porteur de rêves, bleu, évocateur de voyages, l'indigo est indissociable des traditions textiles de l'Afrique. Depuis quand ce pigment a-t-il acquis ses lettres de noblesse sur ce continent, et quelles régions de ce vaste territoire ont su l'utiliser, le maîtriser ?
Cet ouvrage nous conte les détours colorés et toute la magie de cet or bleu. Il s'agit bien là de retracer les grands itinéraires de l'indigo en partant à la rencontre des ethnies, des techniques, des savoir-faire, en s'attardant sur les matières, les symboles, les motifs, autant d'éléments qui situent l'indigo au cœur des traditions africaines. Les n'dop camerounais d'une dizaine de mètres qui forcent l'admiration quant à la maîtrise du tissage, les robes brodées haoussa qui nous plongent dans l'histoire de l'islamisation tant les dessins représentés sont imprégnés de l'influence berbère et arabe, les voiles de Touaregs et leur bleu mythique, tous contribuent à nourrir l'imaginaire lié à l'indigo.

list price  34 Euro
available in 2009  20, 33, 52 Euro, in 2013  15, 27, 71 Euro









 


PICASSO L'homme aux mille masques
Paris
Somogy - Barcelone-Genève Musee Barbier-Mueller
2006
238 pp.
31 x 24 cm
Nombreuses illustrations couleur, 55 ill. couleurs et n/b dans la partie texte, 85 objets illustrés pleine page dans la partie catalogue.
Relié avec jaquette.

Sommaire :
- Introduction par Jorge Semprun
- Une rencontre : Picasso et Barcelone (Maria Teresa Ocaña)
- Les Demoiselles d'Avignon : Ibérique plus qu'africain (JP Barbier)
- Picasso et l'art nègre (Pierre Daix)
- Picasso et ses grandes têtes (1931-1933)  (Norman Abramovic)
- Catalogue

Ouvragé publié à l' occasion du 125° anniversaire de la naissance de Picasso, un dialogue plein de force entre les arts premiers et les créations de l' artiste majeur du XX° siecle... une confrontation hors du commun: l' art de Picasso éclairé par les chefs-d oeuvre de l'Océanie, de l' Amérique précolombienne, de l'Afrique, de l'Antiquité méditerranéenne, issus des musées Barbier-Mueller de Barcelone et Genève.

Poids - weight = 1700 g

sold on Ebay in 2010  20, 31, 34 Euro
PICASSO L'homme aux mille masques Art africain oceanien









 


David Serra
Escudos de Africa
A LARGE AND RARE EXHIBITION CATALOGUE ON AFRICAN SHIELDS
HELD AT KUMBI SALEH
BARCELONA
2006
24 PAGES
25 FULL COLOR PLATES
SPANISH TEXTS

sold on Ebay in 2010  36 Euro, in 2013  24 Euro









 


SCHLAG A.
Tribal Art classics. II
cat. expo. Galerie Adrian Schlag
Brussels
2006
64 p.
33 ill. coul.

available in 2010  45 Euro










 


MARTIN A.
Bestiario. Representaciones zoomorfas en el arte antiguo africano.
cat. expo. galerie Angel Martin
Madrid
2006
82 p.
50 ill. coul.

available in 2010 in Paris  43 Euro









 


Bruno Frey
LES LOBI : LA STATUAIRE LOBI
2006
95 pages
catalogue d'une exposition qui s'est déroulée du 15 au 23 décembre 2006 au Château du Grand Jardin - JOINVILLE
Bruno Frey, commissaire de cette exposition, a réuni plus de 165 statues Lobi, pour la plupart exposées pour la première fois en public
24 X 17
nombreuses photos de terrain noir et blanc et couleur
BROCHE couverture cartonné
Texte Français

sold on Ebay in 2010  27 Euro, in 2011  56 Euro










 


*pdf
Clarke, Christa
The art of Africa : a resource for educators.
NY
Metropolitan Museum of Art
2006
ISBN 1-58839-190-6 (The Metropolitan Museum of Art)
ISBN 0-300-12312-4 (Yale University Press)










 


*
Judith Miller
Tribal Art (DK Collector's Guides) (Hardcover)
Publisher: DK ADULT
2006
240 pages
Language: English
ISBN: 0756618843
Product Dimensions: 11.1 x 8.8 x 0.8 inches
hard cover
Book Description:
The only guide that features art from tribes and cultural groups from all around the world, not just one region, Tribal Art features historical, cultural, and price guide information on the art of Africa, Oceania, and the Americas and is the definitive collector's guide for tribal art enthusiasts.
About the Author:
One of the world's leading experts in the field, Judith Miller began collecting in the 1960's and has since written more than 80 books, many of which are held in high regard by collectors and dealers. Since October 2002, DK and Judith Miller have launched several series, including the Antiques Price Guides, Collectibles Price Guides, and the DK Collector's Guides.
Tribal Art spans the millennia and continents -- Africa Oceania. The Americas --- providing a rich and diverse field for collectors to enjoy. From the Peruvian vessels of 400 BC to the expressive African masks of the 20th century, the various examples give a fascinating insight into the lifestyles, beliefs and ceremonies of different peoples across the globe. The book traces a path across the world, featuring artistically important countries and regions from Sierra Leone to Angola; from Australia to the Solomon Islands: and from the Artic to the Andes. Over 1,000 collectible items are featured in full-color photographs with up-to-date price guides and tips for buying, selling, and collecting. Showcasing pieces by key tribes and peoples and such as the Dogon of Mali, the Asmat of Irian Jaya, and the Mayan peoples of Southern Southern Mexico, this book also tells the stories behind the artworks, capturing the essence of the culture that produced each items, from decorative shields and ornate statues to beautifully crafted everyday objects such as cooking utensils and chairs. It is the only full-color visual reference to world tribal art that includes historical information. collectors' tips, and price guides.

Not a good book on tribal arts, March 29, 2012 By David Norden
This book is not a good resource if you want to know the tribal art market. First the book contains plenty of objects that are not genuine, second the mentioned prices are not accurate and many descriptions contain errors, also many of these objects prices are just estimates from auction houses, and often these objects where even not sold. Also some of the mentioned prices are inflated, and many of the objects in this books are unsold dealers objects, they just added the price they wanted, not the prices the objects really sold for. The concept of this book relates to a much better one from Mr. Bacquart The Tribal Arts of Africa if you are interested in prices you'd better look on the result list of objects at auction houses like Sotheby's Christie's, Lempertz or Bonhams, just to name a few.

List price 35 $










Judith Miller, Philip Keith, Jim Haas
Les Arts premiers
2007
240 pages
Reliure: Relié
Présentation de l'éditeur:
Un guide à l'usage du collectionneur et du marchand, qui combine informations historiques, analyses de pièces remarquables, points de repères stylistiques ou techniques, et estimations. Près de 1000 objets présentés avec, pour chaque pièce, une description précise, un côté mini-maxi et un code indiquant le commissaire-priseur et sa localisation. Un panorama des domaines les plus recherchés, objets rituels ou objets de la vie quotidienne, armes, masques, tambours, figurines ou textiles.
Un guide de 240 pages très largement illustré à l'usage du collectionneur et du marchand, qui combine informations historiques, analyses stylistiques ou techniques et estimations Près de 1000 objets présentés avec, pour chaque pièce, une description précise, une cote mini-maxi et un code indiquant le commissaire-priseur et sa localisation. Des oeuvres d'Afrique de l'Ouest, d'Afrique Centrale, d'Afrique de l'Est et d'Afrique Australe, d'Océanie et d'Australie, de Polynésie et de Mélanésie, d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et Mexique et d'Amérique du Sud.

Prix catalogue: 29,95 Euro
sold on Ebay in 2010  28 Euro











Dorling Kindersley Verlag
2007
20 WESTAFRIKA 22 Guinea und Sierra Leone 24 Liberia und Elfenbeinküste 26 Ghana 34 Mali 36 Burkina Faso 42 Nigeria 44 Kamerun 52 ZENTRALAFRIKA 56 Gabun 58 Kongobecken 60 Angola 74 OST- UND SÜDAFRIKA 76 Äthiopien 80 Kenia und Somalia 82 Südafrika 84 Ozeanien 88 Die Kultur Ozeaniens 90 AUSTRALIEN/SÜDOSTASIATISCHE INSELN 92 Australien 94 Philippinen 98 Indonesien 100 POLYNESIEN UND MIKRONESIEN 104 Neuseeland 108 Austral- und Marquesas-Inseln 110 Fidschi 112 MELANESIEN 114 Irian Jaya 116 Sepik River 120 Golf von Papua 130 Östliche Inseln 132 Salomoninseln 136 Amerika 140 Die Kultur Amerikas 142 NORDAMERIKA 144 Arktis und Subarktis 146 Nordwestküste 152 Kalifornien und Hochebene 158 Südwesten 164 Plains 172 Große Seen und östliches Waldland 178 Südosten 182 MITTELAMERIKA 186 Westmexiko 188 Zentralmexiko 192 Golfküste 196 Südmexiko 200 Zentralamerika 206 SÜDAMERIKA 210 Nordregion 212 Nordküste 214 Mittlere Küste 220 Südküste 222 Anhang 226 Glossar 226 Verzeichnis der Händler und Auktionshäuser mit Quellencode 229 Verzeichnis der Museen 231 Händlerauswahl der Autoren 234 Register 236 Dank 240
Vorwort In den letzten Jahren habe ich auf Ausstellungen, Messen, Auktionen und bei Händlern zunehmend Kunst aus Afrika, Amerika und Ozeanien vorgefunden und war davon ebenso beeindruckt wie viele andere. Diese Kunst hat eine überwältigende visuelle Kraft, doch das eigentlich Spannende sind die Menschen und Kulturen, die sie hervorbrachten. Informationen zum Hintergrund dieser Gegenstände sind jedoch kaum zu finden. Dem wollen wir mit diesem Buch begegnen. Im 18. und 19. Jahrhundert kehrten europäische Entdecker mit Kunstwerken in ihre Heimat zurück, die Menschen anderer Kulturen, ihr Leben und ihren Glauben in faszinierendem Licht erscheinen ließen. Es waren verschiedene Gegenstände, von bedeutungsvollen Kunstwerken für zeremonielle Zwecke bis zu schönen und funktionalen Dingen für den täglichen Gebrauch. Sie inspirierten die Kunst des frühen 20. Jahrhunderts und waren grundlegend für das Entstehen des Kubismus und zukunftsweisender Werke von Georges Bracque, Pablo Picasso oder Amedeo Modigliani. Auch heute suchen Sammler Inspiration in Dingen, die spannende Einblicke in das Leben anderer Völker und Kulturen gestatten. Manche Stücke leben von der schlichten Schönheit der Naturmaterialien, etwa die glatten Holzhocker aus Afrika oder aus Stein gemeißelte Masken aus dem vorkolumbischen Amerika. Andere, so die Textilien der Navajo oder südafrikanische Perlenarbeiten, faszinieren durch prächtige Farben und kunstvolle Gestaltung. In der emotionalen Wirkung, die viele dieser Stücke hervorrufen, liegt ihre Kraft. Afrikanische Zeremonialmasken repräsentieren eine fremdartige, ja sogar mysteriöse Gesellschaft, in der Rituale und Maskeraden besondere Bedeutung haben. Menschliche Schädel aus Indonesien sprechen von einer Art Heldentum, das manche als schockierend empfinden. Aber gerade ihre funktionale oder zeremonielle Bedeutung macht die Werke für uns interessant. Jeder Gegenstand steht für ein Stück Kulturgeschichte, das es zu erkunden gilt. So wurden bei den Ibeji in Nigeria ungewöhnlich viele Zwillinge geboren, die jedoch oft nicht überlebten, weshalb Holzfiguren zum Zwillingskult für diesen Stamm typisch wurden. Die Kunst der Urvölker hat auch das Interesse der Innenarchitekten auf sich gezogen. Wohl in dem Wunsch, der Monotonie der kommerzialisierten westlichen Formen zu entfliehen, suchen Designer und Liebhaber heute nach markanten Formen und Farben, die schön sind und zugleich den Blick auf eine andere Lebensart ermöglichen.; Das farbig illustrierte Standardwerk für Sammler Dieser Bildband präsentiert den Reichtum und die Vielfalt der Kunst afrikanischer, ozeanischer und amerikanischer Völker.








 

This WWW document was updated 2017-08


Feel free to contact me for additional information and appraisals: pnieuwen@vub.ac.be


See also:


The pages of this WWW site have received a link from the following other WWW sites and pages:

 


Keywords in other languages for this page:

Afrika, Afrikaans, Afrikaanse, antropologie, antropologisch, beeld, beelden, beeldhouwkunst, beeldhouwwerk, beeldhouwwerken, boek, boeken, caoline, clan, clans, Congo, Congolees, etnisch, etnische, ethnisch, etnische, etnografie, etnografisch, etnografische, ethnografie, ethnografisch, ethnografische, hoed, hoeden, hout, houten, houtsnijwerk, kleur, kleuren, Kongo, kunst, kunsten, kunstenaar, kunstenaars, masker, maskers, neger, negers, negerkunst, pigment, pigmenten, pluim, pluimen, pop, poppen, primitief, primitieve, raffia, rafia, sculptuur, sculpturen, speelgoed, stam, stammen, tekstiel, textiel, totem, totems, tribaal, veer, veiling, veilingen, veren, verf, geverfd, vezels, vruchtbaarheid, zaire

Africaines, Afrique, art premier, arts premiers, congolais, congolaise, fecondite, fetiche, fibres, geometrie, grenier, livre, livre, metiers, masque, masques, negre, negres, patine, poupee, poupees, robe, style brut, teintures, tribale,

Afrikanisch, Afrikanische kunst, Holzplastik, Schwarzafrika

bambola della fertilità, caolino, conchiglie, femminile, legno, maschera, metallo, patina, pelo, pigmenti, perline, fibre vegetali, piume, statua


This page can be found online at http://www.vub.ac.be/BIBLIO/nieuwenhuysen/african-art/
The Google PageRank of the whole WWW site was 4 in 2010.

Visitors to this WWW site on African art, since 2011-11-21 :

free counters